Eric Prédine



Éric Prédine

Agronome,
Formateur-animateur,
Vulgarisateur du potager et de la cuisine


Expériences


Fondateur des jardins d’insertion, supports de développement durable Bordeaux Le Gard Parc 1987.

Animation et coordination de réseaux nationaux et internationaux (organisation de séminaires, colloques, forums, voyages d’études internationaux sur les jardins partagés…)
Instructeur de dossiers du Comité Environnement de la Fondation de France

Animation de concertation dans les quartiers pour la mise en œuvre de jardins partagés (Perpignan, Grenoble, Aix en Provence, Marseille, Paris, Bordeaux, Mérignac, Limoges, Cugnaux, Coutras, Toulouse…).

Actions à l’étranger : constitution d’un réseau de Libanais formés à l’éducation à l’environnement et d’un réseau d’enseignement autour de l’éducation à l’environnement au Maroc.

Promotion pour le grand public des solutions éco-alternatives au jardinage traditionnel : initiateur des Jardins en Carré en France.

Co-auteur de différents ouvrages : « Les jardins en carré » (Edisud), « Mon Jardin des possibles », « Conversation écologique autour des jardins en Partage » (Rue de l’échiquier), « Je réussis mon compost et lombricompost » (Edition Terre Vivante), « Mon Potager Bio en ville » (Terre Vivante.

À propos


Fils d’agricultrice en polyculture élevage, je suis formé au métier de l’agronomie. Je crée durant l’hiver 1985/86, l’association Les Jardins d’Aujourd’hui prônant l’autonomie alimentaire des plus vulnérables par le biais de la mise en œuvre de jardins collectifs dans les quartiers populaires. A la rencontre des travailleurs sociaux, avec l’expérience des actions, je contribue à la création du premier jardin impliquant ses usagers dans sa définition et son aménagement, le jardin du Grand-parc. Ce jardin préfigure, les jardins d’insertion sociale en France, et par la suite ceux qualifiés « de partagés ». Cette démarche rend l’habitant acteur de son cadre de vie par des rencontres régulières où l’habitant devient partie prenante du projet.

Sur la base de cette méthode, je suis missionné plusieurs années par la délégation interministérielle de la Ville pour promouvoir une politique de jardins familiaux de développement social des quartiers sur le territoire national. Ce mouvement de diffusion aboutit, avec le soutien de la Fondation de France à la création du réseau du Jardin dans tous ses états en 1996, dont je co-anime le réseau durant plusieurs années. Je complète ma formation aux techniques de pédagogie de projet, et différentes pratiques d’animation d’éducation à l’environnement. J’élargis mon champ d’expériences en contribuant à des coopérations internationales particulièrement au Liban sur une période de 10 ans, mais aussi ponctuellement à New York et le Québec, puis en Amérique latine (Cuba, Mexique, Venezuela, Colombie) et récemment au Bénin.

Je co-fonde en 2004 SaluTerre, aujourd’hui en SCOP afin de doter les études de conception des jardins collectifs des mêmes outils et démarches que les procédures conventionnelles de l’aménagement des espaces publics. Je me suis formé aux techniques de cuisine « nourricière » auprès de Gille Daveau et Thierry Marion, et à la prévention des risques alimentaires en milieu pédagogique afin d’élargir ma compétence de production alimentaire à celle de la transformation.

En parallèle de ma mission de directeur du développement de la SCOP SaluTerre, je suis auteur d’une dizaine d’ouvrages de vulgarisation du jardinage tel l’Art du potager en carré (Edisud), Mon jardin bio en ville (Terre vivante), Mon jardin de poche (Plume de Carotte), conversation, écologique autour des jardins partagés (Rue de l’échiquier), le manuel du jardinier sans moyens, la cuisine pour tous ( www.horizonalimentaire.org). Je suis aussi pigiste sur la thématique « potager et cuisine » pour plusieurs revues spécialisées (Détente jardin, la vie du jardinier…).