Méthodologie

La méthodologie de SaluTerre.


L’implantation de nos projets se fait systématiquement selon une démarche de concertation et de co-construction par tous les acteurs et particulièrement les habitants des lieux.


Aujourd’hui, ces espaces co-construits sont reconnus comme de véritables leviers de la dynamique sociale et paysagère. Tant par l’expérience, l’expertise et les qualifications issues au fur et à mesure de ce nouveau métier, SaluTerre est un acteur social et technique compétent autant comme médiateur social qu’expert technique, économique, écologique et éthique des opérations en milieu urbain ou rural. Nos expériences nous amènent à jouer le rôle d’interface des maîtrises d’œuvre (privées ou publiques) et des maîtrises d’ouvrage (privées ou publiques) en lien avec la cohérence de la concertation et du projet politique.

La méthodologie de SaluTerre a été accompagnée et étudiée par des chercheurs et notamment le PADES (Programme d’Autoproduction et de Développement Social). Cette méthodologie a été éprouvée pendant 30 ans au travers de centaines d’opérations essaimées à l’échelle nationale et internationale (Liban, Madagascar, Maroc, Cuba, Venezuela, Mexique, Colombie, Canada, Bénin…).

Au coeur de notre démarche…

La co-production.



La réalisation des opérations tient compte d’une dimension essentielle pour nous : La co-production…

La co-production est faite avec l’ensemble des acteurs (bailleurs, collectivités, aménageurs, associatifs…) et particulièrement les usagers afin qu’ils soient acteurs de leur jardin.
Les habitants formeront par la suite le collectif autonome de jardiniers, de fermiers, d’agriculteurs urbains.